jazz, blues & blog
Catégorie :
YES, THE CIGAL SINGS AGAIN !
17 novembre 2020 17:19
Oui la cigale chante encore ! En tout cas grâce à ce merveilleux disque d'Al Lirvat.
Et ce blog aussi après un long silence.  Car de confinements en événements divers il ne m’a pas été possible, éloigné de ma discothèque, de l'enrichir avec la régularité que réclame cette entreprise.
 
La Cigale, brasserie du 124 boulevard de Rochechouart à Paris fut jusqu’en 1975 un haut lieu du jazz (dans tous les sens du terme, au pied de la butte) où toute une population cosmopolite se retrouvait pour écouter  d’excellents musiciens comme ceux de l’orchestre d’Al Lirvat.
 
Merci à Frémeaux et Associés pour cette réédition de AL LIRVAT and his Cigal’s Band. C’est une heureuse découverte pour moi, comme je pense pour beaucoup de gens. Peut-être quelques aînés ont-ils eu la chance de passer le seuil de la Cigale dans les années ...
Continuer
CORNET CHOP SUEY, les 2 versions
06 janvier 2020 14:48
Un blog ne vit que par la régularité de sa parution et la pertinence de son contenu, me dit-on. Bon, disons que sur le premier point je peux vraiment mieux faire. Une publication plus régulière de ce modeste blog fait partie de mes bonnes résolutions pour l’année qui vient. Pour la pertinence, à chacun de juger.
Aujourd’hui, parlons de Cornet Chop Suey ce fabuleux morceau de Louis Armstrong  enregistré pour OKeh en 1926. Oui, il y a presque cent ans ! Le jeune Louis nous offre un véritable feu d’artifice déployant son invention mélodique, sa technique, sa sensibilité … Tout cela est bien connu des amateurs de jazz, enfin je le pense.
 
Si je m’intéresse aujourd’hui à Cornet Chop Suey  c’est que je me suis procuré une réédition Columbia des Hot Five et Hot Seven de l’époque particulièrement soignée dans l’ensemble. On est ...
Continuer
I'M WATCHING THE CLOCK : KING OLIVER et les temps difficiles.
02 septembre 2019 19:33
Après une longue pause estivale je reviens avec un sujet qui me passionne : King Oliver  au travers de son enregistrement d'I’m Watching The Clock du 12 septembre 1928.

En écrivant cela je sais que beaucoup vont douter de l’intérêt de parler de ce cornettiste  aux disques qui grattent, que l’on entend peu et qui a été depuis largement « dépassé » par nombre de musiciens.
Les dessinateurs de Lascaux qui ne connaissaient pas la perspective et bien d’autres aspects de l’art du dessin, ont eux-mêmes été dépassés. Mais quelle émotion ils transmettent ! Et on se presse pour voir les fac-similés. 
Alors, pourquoi pas King Oliver ?
 
Pour ceux qui souhaitent tout savoir sur ce musicien je conseille vivement de lire sa passionnante biographie-discographie, extrêmement documentée, écrite par Walter Allen et Brian Rust et remise à jour en 1987 par Laurie Wright.
 
King ...
Continuer
Double click to edit
 
© jazz, blues and blog 2019